Le produit de capitalisation en assurance

Lorsqu'on vit encore, il est nécessaire et capital de prévenir les situations malencontreuses qui peuvent nous arriver. Or, l'assurance est une solution idéale pour y arriver. Donc souscrit à un produit d'assurance comme la capitalisation, la retraite et nos projets sont réalisés. Découvrons alors ce qu'est l'assurance et les obligations quand on aspire s'engager

Quelles sont les obligations des deux parties concernant le produit de capitalisation ?

Il y a deux parties concernées au produit de capitalisation : l'assureur, est une personne morale qui accepte couvrir le risque et de déclencher les prestations en cas de sinistre ou non et le souscripteur, celui qui prend l'engagement à payer une prime périodique (soit mensuel, bimensuel, trimestriel, etc. ) pour garantir ses vieux jours, quand il n'aura plus la force de travailler. Plus de détails ? Retrouvez le ici. L'assureur veille au respect du contrat via la cotisation régulière sur le compte du souscripteur et de l'avertir par courriel ou appel téléphonique en cas de retard ou d'impayé de sa prime. À l'opposé, le souscripteur a l'obligation de verser régulièrement sa prime pour ne pas avoir à subir la résilience de son contrat.

Les grandes catégories d'assurance

Il y a en tout quatre grandes catégories d'assurance qui existent. L'assurance personnelle (il s'agit du contrat de capitalisation donc de retraite, le contrat de prévoyance, d'assurance maladie, etc. où les risques qu'une personne physique aura causé sont couvert par l'assureur.), l'assurance d'un groupe ou collectif (concerne les indemnités de licenciement, de retraite collective et d'épargne.), l'assurance des biens ( prend en compte nos maisons, nos moyens de déplacement, etc. Donc la protection de nos biens en cas de dommage) et enfin l'assurance de travail ( type d'assurance au cas où quelque chose nous arrivait dans l'exercice de nos activités professionnelles : infirmité, décès, accident de travail). Voilà les types d'assurance que nous pouvons souscrire pour prévenir les situations intempestives.