Que choisir entre 3e pilier assurance et bancaire ?

Le 3eme pilier est un complément du 1er et du 2e pilier et il permet d’optimiser le confort lors de la retraite. Les retraités mèneront ainsi une vie plus confortable après votre retraite. Pour la souscription, vous avez le choix entre la compagnie d’assurance et la banque. Quel est le meilleur choix ?

Le pilier 3a banque : une plus grande flexibilité

Le principal avantage de la souscription du 3éme pilier au niveau d’une banque est qu’il vous confère une grande flexibilité. Ceci est d’autant plus visible au niveau des versements. En ce sens, le montant que vous versez chaque année n’est aucunement contractuel et doit se conformer au plafond annuel autorisé.
De même, il est plus facile de mettre les versements en pause avec un pilier 3A dans le cas où vous ne touchez pas des revenus pendant une durée spécifique. Alors, votre compte bancaire 3A demeure ouvert en attendant la reprise des versements. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://art-troisiemepilier.ch/
.
Si vous avez souscrit à un 3eme pilier dans une assurance, vous risquez d’avoir des soucis en cas de chômage de longue durée. En effet, après une certaine durée, votre compte devient passif et on assiste à une libération de la prime. De plus, la réactivation du compte est souvent chose compliquée.

Le pilier 3A dans une compagnie d’assurance

Bien que la souscription en banque vous offre plus de flexibilité, celle en assurance vous confère cependant plus de sécurité. En effet, vous bénéficiez d’une option appelée libération des primes en cas d’incapacité de gain. Grâce à cela, vous pourrez continuer à payer les primes même si une situation d’invalidité survient. En cas de décès avant la fin du contrat, les héritiers reçoivent le capital intégral et ce, même si l’ensemble des primes n’ont pas été versées. Pour une banque, seul le capital déjà versé est accessible.